Abbaye de Valloires, que faut-il savoir à son sujet ?

L’Abbaye de Valloires, ce qu’il faut savoir à son sujet !

Elle fut classée monument historique depuis 1906

L’Abbaye de Valloires a été fondée en 1 158 à Argoules, non loin de la Baie de Somme. Au XVIIIe siècle, elle fut reconstruite dans un tout nouveau style, suite à de nombreux évènements historiques qui ont achevé sa prospérité. Depuis lors, elle a gardé la même apparence, à la fois sobre et élégante. Son architecture s’oppose à la décoration intérieure baroque. En 1906, elle fut classée monument historique. Quelques années plus tard, en 1922, une infirmière de la Croix Rouge nommée Thérèse Papillon racheta l’Abbaye. Elle y installa un préventorium pour lutter contre la tuberculose et créa l’Association de Valloires. Cette dernière fut reconnue d’utilité publique en 1925. Malgré la fin du préventorium, l’association qui est restée propriétaire des lieux, a poursuivi l’œuvre de Thérèse Papillon, en créant différents centres à caractère social. C’est cette association qui créa également le service des Activités Culturelles et Hôtelières. L’Abbaye de Valloires vous donne l’occasion de visiter sa sublime église et met à votre disposition des chambres accueillantes et chaleureuses pour votre séjour.

L’Abbaye de Valloires est la seule Abbaye cistercienne du XVIIIe siècle complète en France. Malgré tous ses siècles d’existence, elle continue de vivre grâce à ses projets touristiques et son aide à l’enfance elle lutte contre de nombreux fléaux sociaux. L’Abbaye de Valloires est la 83e abbaye Cistercienne d’Europe. Elle est construite sur un site extraordinaire de 21 hectares. D’abord préventorium, puis dispensaire, centre d’accueil des enfants, salles de cinéma, colonies de vacances, centres sociaux, aide à domicile, maison de retraite… l’Abbaye de Valloires ne cesse d’évoluer afin de toujours répondre à vos attentes et à vos besoins.

De belles visites guidées vous attendent !

En effet, de mi-mars à mi-novembre, des visites guidées sont organisées. Sur la façade Est, vous découvrirez l’un des plus anciens poiriers de France. Il fut planté en 1756, lors de la consécration de l’église. À partir de là, vous verrez la salle capitulaire, le réfectoire du XVIIIe siècle ainsi que l’accès au cloître de l’Abbaye. Du côté Nord, vous découvrirez la sacristie avec de beaux tableaux peints par Joseph François Parrocel, de nombreuses sculptures et le parquet Versaillais. Vous arriverez ensuite dans la magnifique église abbatiale : des stalles, un maître-autel, des évangélistes en haut-relief, une crosse eucharistique et aussi un imposant orgue sculpté, de 16 mètres de haut. N’oublions pas non plus les anges en papier mâché suspendus. Vous trouverez dans l’église, les gisants de la Comtesse Marie de Ponthieu et de son mari Simon de Dammartin. De nombreux évènements de la bataille de Crécy en 1 346 (entre autres la veillée funéraire du Roi de Bohême) y ont eu lieu. De nombreuses surprises vous attendent également dans le grand salon. Dans la grande boutique, vous pourrez vous offrir, à vous-même ou à vos proches, des produits régionaux, monastiques, religieux ainsi que de nombreux livres et autres objets souvenirs. À l’Abbaye de Valloires, vous pourrez bénéficier d’une programmation culturelle riche et variée.

C’est un hébergement confortable et lumineux ! Pour ceux qui désirent y séjourner, quelques jours ou plus, l’Abbaye de Valloires dispose de 20 chambres de diverses catégories. Chacune d’elles bénéficie d’une décoration personnalisée. Elles ont presque toutes, une vue sur les merveilleux jardins de Valloires. Les suites, d’un goût raffiné, se situent au premier étage et font face aux jardins. Ce sont les anciennes cellules des moines du XVIIIe siècle, avec le confort du XXIe siècle. Chacune d’elles est composée de meubles d’époque avec une belle décoration. La chambre qui était celle du dernier prêtre en 1905, appelée Chambre de l’Abbé a été réaménagée et convient parfaitement aux jeunes mariés. Chaque suite dispose d’un couchage pour 2, 3 et 4 personnes. Vous pouvez bénéficier d’un tarif modulable suivant la saison. Pour ceux qui viennent en famille, des chambres familiales sont également disponibles. Elles se situent au 2e étage et ont une vue sur la cour d’honneur de l’Abbaye de Valloires. Elles sont composées de lits individuels. Ces chambres allient à la fois, simplicité, bonne luminosité et commodité. Vous avez la possibilité de prendre un petit-déjeuner entre 8 heures et 10 heures dans la salle 18e au rez-de-chaussée. Elles vous bercent, dans un environnement historique, idéal aussi bien pour les couples, les familles ou pour des amis.

Les splendides jardins de Valloires ! Ils sont classés Jardin Remarquable. Vous pourrez y découvrir, sur 8 hectares, des milliers d’espèces et de variétés de roses anciennes et d’arbustes rares. La valeur de ces jardins repose non seulement sur leur composition en espèces végétales mais aussi sur leur conception même. Toutes les plantes sont classées selon leur caractéristique décorative, un peu comme dans les jardins botaniques. Toute l’année, les jardins de Valloires sont le lieu de nombreuses animations tels que : la journée de la coccinelle, la journée des peintres, la fête de la citrouille… vous avez aussi la possibilité de vous inscrire pour des cours de jardinages et de cuisine des jardins.

La boutique du jardin vous propose des graines et des plantes de collection. Des roses anciennes, des larves de coccinelles… mais aussi des spécialités locales comme la liqueur de pissenlits, le jus de rhubarbe…

L’Abbaye de Valloires est un cadre exceptionnel, venez y découvrir l’univers d’une abbaye, son histoire, son architecture et ses personnages célèbres. C’est un monument privé et aussi un lieu de vie pour les enfants, les personnes âgées ou toute autre personne. Il est possible de le visiter librement à l’occasion des Balades Musicales et des Journées du Patrimoine. Baladez-vous dans ses jardins à la française et découvrez un site d’exception conjuguant la simplicité cistercienne à l’exubérance d’un univers sans pareil.

A l’Abbaye de Valloires, l’histoire se conjugue à l’insolite, faites-y un tour!