Que faut-il savoir à propos de Chatillon En Bazois

Châtillon-en-Bazois est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté (elle est à 223 kilomètres de Paris). Si ça vous intéresse de mieux connaître ce village français, vous n’avez qu’à lire attentivement cet article.

Informations générales :

Le village de Châtillon-en-Bazois se trouve au cœur de la Nièvre et il appartient à l’arrondissement de la ville « Château Chinon ».
Ses habitants sont appelés les Châtillonnais et les Châtillonnaises. Le code postal du village de Châtillon-en-Bazois est le 58 110 et son code Insee est le 58 065.
La population de Châtillon-en-Bazois était de 1 056 au recensement de 1999, 986 en 2006,972 en 2009,911 en 2015 et 928 en 2017. La densité de population du village est de 48 habitants par km². Visiblement, Châtillon-en-Bazois a subi une forte baisse de sa population par rapport à 1999. Le village est entouré par les communes Ougny, Alluy, Biches et Mont-et-Marré.
Le maire de Châtillon-en-Bazois s’appelle Mme Michèle DARDANT.
Il est à noter aussi que la commune de Châtillon-en-Bazois appartient au parc naturel régional du Morvan.

Activités que vous pouvez faire ?

Certainement vous allez profiter du calme et de la pleine nature dans les parcs dépaysants mais aussi, de nombreuses activités sont possibles. Vous pouvez visiter le fameux château à Châtillon-en-Bazois et aller découvrir les musées à Château-Chinon ; Musée du Septennat et musée du Costume. En outre, vous pouvez participer aux randonnées et aux activités nautiques sur les lacs du Morvan comme le lac de Chamboux, le lac des Settons qui sont juste à proximité…

Sans oublier la visite du jardin remarquable de Corbelin : C’est un passage obligatoire pour le plaisir des yeux.

De plus, tout au long de l’année, la région du Bazois organise beaucoup de manifestations (spectacles, brocantes, fêtes nocturnes, concours de pêche, concours de belote etc.) afin de partager la joie de vivre tous ensemble.

C’est tout petit mais c’est tout agréable ! Autrement dit, le confort et le bien-être vous accompagneront pendant votre séjour.

Également, il y a quelques marchés à visiter qui sont tout près du village. Citons comme exemples : Corbigny (marché vendredi à 23 km) et La Machine (marché samedi à 23 km aussi).

Gastronomie et spécialités :

La cuisine de la commune est réputée pour ses spécialités si uniques.

Voici une liste des spécialités régionales de Châtillon En Bazois :

-L’andouillette de Clamecy : charcuterie, grillée à la poêle, au gril ou au barbecue, arrosée de vin blanc avec des échalotes et enfermée dans une papillote.

-L’escargot de Bourgogne : Escargots recouverts d’un beurre persillé.

-L’œuf en meurette : Des œufs à la sauce au goût acidulé qui se servent généralement accompagnés d’un vin rouge.

-La brioche aux griaudes : Cette brioche se mange tiède, coupée en petits carrés pour accompagner un plat, voire, en croûtons frits dans une salade ou une soupe. -La flamusse aux pommes : C’est un dessert très léger et rapide à réaliser et qui se déguste froid ou tiède. Cette préparation peut faire office de goûter gourmand ou de dessert d’un repas.

-La nougatine de Nevers : C’est un bonbon qui est cuit aux amandes, enrobé de glace royale de couleur rose orangé. La gâterie, qui fond délicieusement dans la bouche avec un intérieur craquant, suscite un succès indémodable auprès de ses amateurs et fait le bonheur des visiteurs.

-La potée bourguignonne : Cette potée, réservée aux grandes réunions festives ou familiales, se sert sur deux étapes : On commence par le bouillon, sur des tranches de pain, et ensuite viennent les viandes et légumes sur un plat.

-Le bœuf bourguignon : Il se sert bien chaud en plat de résistance, avec de bonnes pâtes (tagliatelles par exemple) ou avec une garniture bourguignonne de champignons, lardons et petits oignons.

-Le bœuf charolais : Moelleux et délicieux, chaque morceau a son utilisation : filet et rumsteck pour griller, tranche et contre-filet pour rôtir, macreuse et paleron pour braiser, plat de côte et tendron pour préparer le pot-au-feu. C’est l’un des plats les plus savoureux et les plus recommandés par les touristes.

-Le charitois : Il s’agit d’un caramel tout doux aromatisé au chocolat ou au café et enrobé de sucre cuit. Cette succulente friandise va bien satisfaire les envies des gourmands.

-Le croquet de Donzy : C’est un petit four ou biscuit à base d’amandes, de consistance dure. Ces succulents biscuits se dégustent soit avec une boisson chaude (genre un café ou un thé), soit avec une glace, une crème ou une salade de fruits.

-Le jambon persillé de Bourgogne : Il se présente généralement selon la forme du saladier ou de la terrine qui le contient. Cette charcuterie est constituée de morceaux de jambon cuits, pris dans une gelée aromatisée au vin blanc (Visiblement ils l’aiment bien) et contenant une forte proportion de persil haché. Ce produit qui se reconnaît à sa croûte verte de persil haché en gelée se coupe en tranches roses zébrées, qui se consomment froides avec des cornichons.

-Le négus : Là, on parle de la Friandise incontournable de la ville de Nevers ! Le négus est un caramel mou au chocolat enrobé d’une coque de sucre cuit, de forme rectangulaire, à peine gonflée, et aux bords ovales. Ce caramel de couleur marron ou miel brillant est un paradoxe de dureté extérieure et un cœur fondant de caramel chocolaté, ce qui fait le bonheur des touristes. Cette confiserie ravivera les papilles des fans de sucré.

-Le saupiquet de jambon : On l’appelle aussi jambon au saupiquet ou parfois jambon à la crème. C’est un jambon cru en tranches épaisses, poêlées, puis recouvertes d’une sauce crémeuse, vineuse et vinaigrée, avec des échalotes, des baies de genièvre, de l’estragon. Les tranches de jambon, dessalées dans du lait et poêlées au saindoux, sont associées à des échalotes cuites et bien épicées. On nappe ensuite le tout avec un roux mouillé au bouillon et au vin blanc et enrichi de crème et de beurre et on saupoudre de persil ciselé et de poivre avant le service. Ce plat fait la gloire de nombreuses enseignes de restaurants régionaux. C’est le point fort de la cuisine de la commune.